Allier étude et passion sportive, le leitmotiv d’Etienne Julliard

Passionné par le sport depuis toujours, Etienne commence la pratique du football très jeune.  A côté de cette passion dévorante, un sujet le tracassait : ses études ! Après un bac S, il décide de venir à Lyon pour poursuivre ses études.

Je voulais faire des études de kinésithérapeute, mais je n’ai pas accroché”.

Pour mettre à profit son temps libre, il travaille chez Intersport. Il voit dans cette expérience le moyen de rester dans le domaine du sport mais aussi de faire ses armes dans la vente. Il pose ensuite ses valises à Annecy où il fait des études d’éco-gestion.

J’avais le niveau mais la faculté ne me convenait pas, je n’étais pas à l’aise et c’était différent de ma personnalité”.

Il finit par faire un DUT Techniques de Commercialisation au CESNI, en sport étude. La même année, il signe au FC Annecy : un double épanouissement, dans le sport et dans les études. Après sa signature au FC Annecy, le club a connu deux montées successives (2015 et 2016) pour arriver en CFA. Pour lui, tout est lié.

Je m’épanouissais au CESNI, ce qui m’a permis de me développer dans le foot et d’être plus performant. »

Dès lors, Etienne a pris conscience qu’il souhaitait travailler dans un milieu alliant marketing, sport et événementiel. Aujourd’hui, il est en Licence professionnelle Commercialisation de Produits et Services Sportifs au CESNI. C’est au FC Annecy qu’on lui a conseillé de suivre cette formation avec un emploi du temps adapté qui l’accompagne dans sa progression.

Plusieurs joueurs que j’ai rencontré au club étaient passés par ce cursus-là. Ils m’en ont dit que du bien. Je conseille cette formation à tous les sportifs de haut niveau qui veulent faire des études. C’est une façon de lier les deux de la meilleure des manières. Le CESNI, c’est aussi un réseau, on côtoie des gens qui pratiquent des sports qu’on ne connaît pas. Du coup, on casse les clichés !”.

Un élève pleinement satisfait de sa formation, et à qui on souhaite beaucoup de succès pour la suite.